Les Conseils Pratiques

1)   Protégez-vous du soleil

Protégez efficacement les zones dépigmentées dès les premiers rayons

. Ne fuyez pas le soleil, bon pour le moral, mais…

. Dès qu’il commence à faire beau, dès le printemps, protégez-vous, même si le soleil n’est pas fort.

. Les zones dépigmentées sont beaucoup plus sensibles au soleil. Des coups de soleil peuvent apparaître rapidement, provoquer des brûlures parfois graves et augmenter les risques de cancers de la peau (comme pour tout le monde d’ailleurs…)  

– Appliquez abondamment et souvent un produit solaire à indice de protection élevé

. Appliquez le produit solaire en couche épaisse.

. Insistez sur les zones dépigmentées et sensibles (contour des lèvres, contour des yeux…)

. Renouvelez l’application toutes les 2 heures ou après chaque bain (même s’il est résistant à l’eau)

. Au bout de quelques jours, diminuez progressivement la force de la protection.

– Exposez-vous de façon progressive

. Evitez les longues expositions au début.

. Augmentez les temps d’exposition de façon progressive (de 2 à 15 minutes), jusqu’à atteindre un rosissement des plaques blanches de vitiligo.

– Evitez les expositions entre 12h et 16h

. Profitez des balades ou baignades matinales et évitez les heures où le rayonnement UV est plus intense.

– Pensez à la protection vestimentaire

. Faîtes preuve de créativité, trouvez votre style et conciliez protection et élégance : chemises à manches longues transparentes (mousseline…), foulard autour du cou, chapeau à large bord, gants en dentelle et lunettes…

Porter des vêtements anti-UV

. Réalisés avec des fibres tissées extrêmement serrées, les vêtements anti-UV sont opaques aux UV, même mouillés. Il existe un grand nombre de modèles (tee-shirt, maillot de bain, chapeau…) pour hommes, femmes et enfants ainsi que des accessoires (parasol…

– Pensez à boire régulièrement

. Le rayonnement solaire déshydrate votre organisme (attention au risque d’insolation)

2) Apprenez à vous maquiller

– Maquillez-vous, si besoin

. Utilisez un maquillage en fonction de vos besoins ou de certaines circonstances (travail, sortie…)

. Maquillez ce qui vous gêne ou ce qui se voit (visage, mains…)

. Surtout, ne soyez pas « esclave » du maquillage : cela ne doit pas devenir une contrainte. Vous n’êtes pas obligé(e) de le faire tous les jours.

. Le maquillage doit être facilement réalisable et apporter du plaisir, du confort et du bien-être, au-delà du « camouflage » proprement dit.

– Choisissez des produits adaptés et faîtes les bons gestes

. Bien se maquiller, cela s’apprend (consulter ‘Ateliers de maquillage’)

. Un maquillage correcteur ne doit pas prendre plus de temps qu’un maquillage normal.

. Appliquez toujours, une crème de base.

. Trouvez la bonne couleur de fond de teint, proche de la couleur de la peau  peut prendre du temps au départ : ne désespérez pas.

. Changez de couleur selon la saison : l’été, le maquillage n’est le même que l’hiver.

. Le fond de teint compact correcteur a un fort pouvoir couvrant avec un pourcentage élevé de pigments (35-40%). Le maquillage doit cependant rester léger et éviter l’effet masque.

. Appliquez une poudre fixatrice, transparente qui permet une bonne tenue du fond de teint en cas de transpiration et diminue le transfert sur les vêtements.

– Utilisez un autobronzant

. Sur une peau bien lisse, bien hydratée (après un léger gommage), appliquez un autobronzant, chaque jour jusqu’à obtenir un effet uniforme.

. Une bonne solution, surtout en hiver et pour les hommes.

3) Evitez les micro-traumatismes 

– Prévenez l’apparition de nouvelles lésions

. Il existe un phénomène de Koebner dans le vitiligo : les lésions apparaissent ou s’aggravent sous l’effet de micro-traumatismes (frottement, pression continue…).

. Supprimer les gestes traumatisants, permet, au premier stade du vitiligo, une repigmentation spontanée (notamment au niveau du visage).

– Pratiquez une toilette et un démaquillage doux

. Evitez tout ce qui est agressif pour la peau (peeling…). Un léger gommage peut cependant être fait (toutes les 3 semaines)

. Utilisez avec un coton, un produit de démaquillage performant car le maquillage couvrant est souvent difficile à enlever. Un conseil : utilisez des produits de la même gamme (démaquillant, fond de teint…)

. Sur le corps, évitez les frictions occasionnées par le gant de toilette, la serviette…Ne pas utilisez de gant de crin. Evitez le hammam.

. Préférez l’usage d’une éponge boule au gant et utilisez un savon liquide.

. Rincez sous la douche, séchez en tamponnant avec la serviette sans frotter.

– Faire des gestes doux

. Evitez les coups de brosse ou de peigne, énergiques qui entraînent des frictions à la lisière du cuir chevelu ou au niveau de la nuque.

. Ne pas trop se frotter les mains lors du lavage.

. Evitez le frottement du manche de la brosse à dents au niveau des commissures des lèvres. Préférez l’usage d’une brosse à dents électrique.

. Ne pas utilisez de rasoir électrique. Préférez le rasoir mécanique avec une lame à raser adaptée.

. Pour l’épilation, préférez une cire ou une crème dépilatoire au rasoir.

. Evitez de manipuler des produits caustiques.

– Evitez les frottements des vêtements, bijoux…

.Evitez les bretelles de soutien-gorge trop ajustées, les cols, ceintures et pantalons trop serrés (jeans), les chaussures trop ajustées…

. Portez des vêtements amples et des sandales, l’été.

. Evitez colliers, bracelets, montres, si vous avez observé que votre peau s’éclaircissait à ces endroits là, autrement ne vous privez pas !

– Repérez les gestes répétitifs et les supprimer

. Parmi les gestes les plus fréquents : appui des coudes sur la table, attitude du « penseur de Rodin » (soutien de la main au niveau du menton et de la joue), frottement au niveau des yeux, morsure des lèvres…

. Demandez aux autres, s’ils ont remarqué certains « tics » gestuels …